[ Diretor: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano XII

quarta-feira, 30 de setembro de 2015

Le diabète est mauvais pour le cerveau

Par Anne Prigent
 29/09/2015
 
Un mauvais contrôle de la glycémie augmente le risque de démence chez les diabétiques. 
 
Le risque de démence est plus élevé chez les personnes dont le contrôle de la glycémie n'est pas bon.
60820828/psdesign1 - Fotolia
 
Le diabète, connu pour augmenter le risque d'infarctus, de troubles de la vision, d'accident vasculaire cérébral ou encore d'insuffisance rénale… jouerait également un rôle dans le développement des démences, dont la maladie d'Alzheimer. Et plus particulièrement chez les personnes dont le contrôle de la glycémie n'est pas bon.

Chez ces dernières, le risque de démence est 50% plus élevé que chez les diabétiques dont le contrôle glycémique est bon, comme le montre une étude présentée lors du dernier congrès de diabétologie à Stockholm. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs de l'institut de Göteborg, en Suède, ont suivi pendant huit ans plus de 350.000 diabétiques âgés de plus de 50 ans et non atteints de démence lors de leur inclusion dans l'étude. Ces patients ont été suivis jusqu'à leur décès, leur admission à l'hôpital pour démence, ou la fin de l'étude en 2012. Les auteurs cherchaient à explorer l'association entre un «témoin» de la maladie, le taux hémoglobine glyquée et le risque d'hospitalisation pour démence chez les personnes atteintes de diabète de type 2.
(...