[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

segunda-feira, 20 de março de 2017

Les appareils épilatoires et amincissants dans le collimateur des autorités sanitaires


L’Anses recommande de considérer les appareils d’épilation définitive et de lipolyse, une technique d’amincissement, comme des appareils médicaux, du fait de leurs effets potentiels sur la santé.
 .
L’Anses recommande de considérer les appareils d’épilation définitive et de lipolyse comme des dispositifs médicaux.
Julia TARASOVA/jutaphoto - Fotolia

Les produits cosmétiques sont décidément dans le collimateur des autorités sanitaires. La semaine dernière, deux sérums anti-âge étaient retirés du marché sur ordre de l’Agence du médicament. Ce lundi, c’est au tour de machines à visée esthétique d’être montrées du doigt. Pour tous, un même argument: ces produits peuvent être dangereux pour la santé des consommateurs, et ils doivent être soumis aux mêmes procédures d’autorisation de commercialisation que les médicaments ou les dispositifs médicaux.

Il faut «revoir l’ensemble du cadre réglementaire associé aux appareils à visée esthétique», juge ainsi l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans des recommandations rendues publiques le 20 mars.
 
(...)

Sem comentários: