[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quinta-feira, 16 de março de 2017

SNCF: les voyageurs perdent 2 milliards de minutes chaque année


ECONOMIE  »  Consommation
 
Par
INFOGRAPHIE - «Conditions climatiques exceptionnelles», «régulation de trafic», «acheminement de personnel»... L'Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) chiffre à 1,5 milliard d'euros les pertes annuelles résultant du manque de ponctualité des trains en France.
Exprimé en poucentage, l’indice de ponctualité des trains suburbains franciliens est ainsi évalué à 91,4 contre 99 pour les trains subusbains madrilènes.
Crédits photo : KENZO TRIBOUILLARD/AFP
 Exprimé en pourcentage, l'indice de ponctualité des trains suburbains franciliens est ainsi évalué à 91,4 contre 99 pour les trains suburbains madrilènes.

De prime abord, c'est un résultat qui peut donner le tournis. Chaque année, deux milliards de minutes sont perdues pour l'ensemble des voyageurs, en raison des retards des trains, en France, selon une étude de l'Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST). A titre indicatif, l'AQST est un organisme gouvernemental placé sous la tutelle du ministère de l'Environnement, au sein du Conseil général de l'environnement et du développement durable. A l'échelle européenne, l'Hexagone arrive à la troisième position sur la ponctualité des trains à grande vitesse. 

RER/Transilien, TER et TGV confondus, ce rapport met en évidence que plus des deux tiers de ces pertes de temps affectent davantage les «voyageurs du quotidien». Autrement dit, il s'agit principalement des trajets à destination ou depuis les banlieues d'Île-de-France et des grandes agglomérations. Exprimé en pourcentage, l'indice de ponctualité des trains suburbains franciliens est ainsi évalué à 91,4 contre 99 pour les trains suburbains madrilènes. «Cette spécificité s'explique, notamment, en raison de la fréquence accrue du nombre de trains et du nombre important de voyageurs dans les banlieues des grandes villes», explique Alain Sauvant au Figaro. «Ces résultats sont pondérés: il convient de prendre en compte le fait qu'en tant que voyageur TGV, vous avez plus de probabilité d'être affecté par un retard, étant donné le nombre plus importants de kilomètres parcourus».

Une méthode de calcul différente

(...)

Sem comentários: