[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quarta-feira, 5 de abril de 2017

La productivité est en berne partout dans le monde


ECONOMIE  »  Conjoncture
Par

Dans une étude publiée ce lundi, le Fonds monétaire international tire la sonnette d'alarme. Sa patronne, Christine Lagarde encourage l'investissement, mais aussi le libre-échange et l'immigration.

Lundi soir, devant l’American Entreprise Institute. La directrice générale du FMI a mis en garde contre l’atonie de la productivité mondiale.
Crédits photo: MANDEL NGAN/AFP
Lundi soir, devant l'American Enterprise Institute, la directrice générale du FMI a mis en garde contre l'atonie de la productivité mondiale.


«La productivité dans le monde: autant en emportent les vents contraires». Le titre de la dernière étude du Fonds monétaire international (FMI) présentée lundi soir à Washington par sa directrice générale, Christine Lagarde, évoque les aventures de Scarlett O'Hara et Rhett Butker. Mais dans les locaux de l'organisation internationale, le contexte tragique n'est plus celui de la guerre de Sécession américaine, mais celui de la grande crise qui a touché l'économie mondiale en 2008. Or, depuis lors, après avoir chuté, la croissance de la productivité demeure atone (autour de 0,3% par an dans les pays développés), loin du rythme d'avant crise (1% par an). 

Une croissance de la productivité qui est pourtant «à long terme le facteur clé du niveau de vie des populations», rappellent, inquiets, les fonctionnaires internationaux. D'autant que cette crise de la productivité ne concerne pas seulement les pays développés, mais aussi les pays émergents, incluant la Chine.

● La productivité, ingrédient principal du «gâteau économique»

(...)

Sem comentários: