[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

sexta-feira, 21 de abril de 2017

Les arnaques au «Made in France» se multiplient


ECONOMIE  »  Consommation
 
Par
À mesure que la demande pour les produits «fabriqués en France» augmente, les cas de fraude à la «francisation» se multiplient. Comme le souligne dans sa dernière enquête le mensuel 60 millions de consommateurs, les fruits et légumes, l'huile d'olive ou le miel sont particulièrement concernés.

 Crédits photo: ALAIN JOCARD/AFP
Les arnaques au «Made in France» se multiplient

Le patriotisme économique ne séduit pas que les candidats à la présidentielle. Selon un sondage Ifop réalisé en janvier dernier, 93% des Français voient dans le développement du «Made in France» une manière de préserver l'emploi et 86% d'entre eux associent désormais l'achat d'un produit fabriqué en France à un «acte citoyen». Ce «frenchwashing» n'a pas échappé aux entrepreneurs et producteurs. Du «Slip français» à «La Petite Française», ils sont de plus en plus nombreux à exploiter l'intérêt croissant des Français pour l'origine de leurs achats. Et certains n'hésitent pas à jouer avec la réalité lorsque la provenance des produits ne colle pas tout à fait aux attentes du consommateur.

Comme le relève ce mois-ci 60 millions de consommateurs, les fraudes à la «francisation» connaissent une augmentation proportionnelle à l'engouement suscité par les produits «made in France». Une situation qui touche particulièrement la filière agroalimentaire. En 2015, sur les 8600 points de vente de fruits légumes contrôlés par la Répression des fraudes (DGCCRF), un sur cinq était en infraction sur l'origine et la provenance de leurs produits. Le secteur du miel est également de plus en plus contaminé par le phénomène.
(...)

Sem comentários: