[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quinta-feira, 20 de abril de 2017

Sept astuces pour éliminer les mauvais sucres de son alimentation


19 avril 2017

Vous les savez nocifs, addictifs et caloriques mais vous avez du mal à vous en passer. Deux spécialistes livrent leurs conseils pour enfin éliminer les mauvais sucres de votre assiette.

Pour éliminer le sucre de son alimentation, il faut commencer par la chasse aux produits industriels.
Entre vos œufs en chocolat et le dessert du déjeuner pascal, votre apport en sucre de cette semaine devrait vous suffire pour les trois prochains mois. Voici donc le moment idéal pour réduire celui que certains comparent à une drogue dure. Deux spécialistes de la nutrition livrent leurs conseils pour passer à l’acte.

Bons sucres, mauvais sucres

Le corps a besoin de sucre pour fonctionner, mais votre lapin au chocolat au lait ne fait pas partie de ces glucides si nécessaires à l'organisme. Ceux appelés «glucides complexes», contenus dans les pâtes, céréales et les pommes de terre, sont effectivement indispensables pour fournir l’énergie dont le corps a besoin. En revanche, les glucides dits «simples», également appelés sucres rapides, quand ils sont consommés à haute dose sont nocifs et addictifs. Nous les trouvons dans les produits transformés tels que les sodas, les bonbons, les fast-food, l’alcool, ou tous les produits à base de farines raffinées comme le pain blanc mais aussi les fruits.

Alors que ces derniers apportent des vitamines et des fibres essentielles à l’organisme, les sucres industriels consommés trop fréquemment sont responsables de nombreuses maladies comme l’obésité, le diabète, et les pathologies cardio-vasculaires. «Ces glucides n’ont aucun effet satiogène, favorisent le diabète et nous font stocker du gras très vite», souligne le nutritionniste Raphäel Gruman (1). De plus, une consommation régulière crée une dépendance, «quand on mange sucré, le cerveau produit de la sérotonine, l’hormone du bien-être, et on a du mal à s’en passer», résume le nutritionniste. Pour la diététicienne nutritionniste Florence Foucaut, un régime zéro glucide reste un vrai défi : «on peut difficilement éliminer tout le sucre car le plaisir associé à sa consommation est important. Mais on peut réduire les quantités en choisissant les bons, et en les consommant au bon moment», explique-t-elle.

Commencer par éliminer les aliments les plus sucrés

Biscuits, sodas, jus de fruits, pâte à tartiner, plats préparés... Certains aliments achetés en grandes surfaces sont très sucrés, mais si vous avez l’habitude de les consommer régulièrement, votre palais s’y habitue. «Il faut commencer par éliminer les aliments les plus sucrés comme les patisseries industrielles pour se déshabituer. Il suffit ensuite de dix jours jour pour se rendre compte du vrai goût des aliments, puis probablement vous trouverez les confiseries écœurantes», souligne Raphaël Gruman.

Ne pas chercher à remplacer le sucre

()

Sem comentários: