[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quinta-feira, 11 de maio de 2017

Les cultures OGM ont augmenté de 3% en 2016

Par ,
Dans le détail, ce dernier recense quatre principales cultures: le soja, le mais, le coton et enfim, le colza.
Crédits photo: PASCAL PAVANI/AFP
Dans le détail, ce dernier recense quatre principales cultures: le soja, le maïs, le coton et enfin, le colza.

Papaye, soja, riz.... Les plantes génétiquement modifiées sont reparties à l'assaut de la planète. En 2016, le nombre de surfaces plantées a augmenté de 3% par rapport à l'année passée, selon les chiffres de l'International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications. Cela représente 185,1 millions d'hectares dans 26 pays du monde. L'an passé, la valeur du marché mondial des plantes génétiquement modifiées, estimé par l'organisme Cropnosis, était de 15,8 milliards de dollars, en hausse de 3% par rapport à 2015. A titre indicatif, l'ISAAA est une ONG favorable aux OGM et financée par le groupe américain Monsanto. Elle publie chaque année un rapport sur l'évolution de la culture mondiale OGM. 

«La superficie mondiale des plantes GM a augmenté d'environ 110 fois [par rapport à 1996]», note l'ISAAA. Dans le détail, ce dernier recense quatre principales cultures: le soja, le maïs, le coton et enfin, le colza. Avec 91,4 millions d'hectares, le soja apparaît comme la plante la plus cultivée de toutes, et représente ainsi la moitié des surfaces plantées OGM. Les Etats-Unis restent le pays qui cultive le plus d'OGM, avec 72,9 millions d'hectares. Les Américains sont suivis par le Brésil (49,1), l'Argentine (23,8), le Canada (11,6), et l'Inde (10,8). À eux cinq, ces pays représentent 91% de la superficie totale de plantations OGM.
(...)

Sem comentários: