[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

sexta-feira, 23 de junho de 2017

Électroménager: les trop belles promesses des fabricants

par: Benjamin Douriez
 21/06/2017
 
Des associations pointent la surconsommation des appareils. Nos tests en laboratoire confirment l’écart entre annonce et réalité.
Une illustration de plusieurs lave-linge aux couleurs de l’étiquette énergie
Les fabricants sont-ils tous des tricheurs ? De nombreux consommateurs se posent la question, alors que le Bureau européen de l’environnement, une fédération européenne d’associations environnementales, publie une étude dénonçant le manque de fiabilité des consommations annoncées par les fabricants. En cause, « l’écart trop important entre la consommation d’énergie indiquée sur l’étiquette d’une vingtaine d’appareils d’électroménager, et leur consommation réelle à la maison ».

Habitué à tester les appareils de façon indépendante, 60 Millions est bien placé pour savoir que, des téléviseurs aux lave-linge, de l’industrie high-tech à celle de l’électroménager, les promesses des fabricants peuvent être sujettes à caution. Notamment celles figurant sur l’étiquette énergie…

+ 19 % de consommation d’eau, + 21 % pour l’électricité

Ainsi, les lave-vaisselle affichent le plus souvent un classement flatteur (A++, voire A+++) sur cette étiquette, attestant d’une grande sobriété en matière de consommation d’eau ou d’électricité. Mais les mesures s’appuient, comme la réglementation l’autorise, sur l’utilisation d’un seul programme, au choix du fabricant. Il s’agit le plus souvent du programme “éco”. Que l’utilisateur choisisse le programme “standard” ou “normal”, et sa facture s’en ressentira !

À LIRE AUSSI >>>Des appareils réparables plus faciles à trouver

Ainsi, si l’on s’en tient aux données figurant sur leur étiquette énergie, les lave-vaisselle de notre banc d’essai réalisé en 2015 consommaient, en moyenne, 3 014 litres d’eau et 282 kWh par an. Mais en cas d’utilisation du programme normal, nos mesures en laboratoire aboutissent à 3 585 litres et 341 kWh par an. Soit une surconsommation de 19 % pour l’eau et 21 % pour l’électricité !

(...)

Sem comentários: