[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

segunda-feira, 17 de julho de 2017

Frais bancaires: comment limiter la facture à l'étranger?


ECONOMIE  »  Consommation

Par
À l'heure des départs en vacances, de nombreux Français choisissent de s'envoler vers l'étranger. Pour éviter de payer des frais bancaires élevés, mieux vaut connaître quelques astuces avant son départ.
Retirer de l’argent ou payer à l’étranger engendre parfois d’importants frais bancaires.
Crédits photo: NIKLAS HALLE’N/AFP
Retirer de l'argent ou payer à l'étranger engendre parfois d'importants frais bancaires.

Les dépenses effectuées à l'étranger sont souvent synonymes de frais bancaires coûteux. À l'heure où de nombreux vacanciers choisissent de s'évader au-delà des nos frontières, plusieurs astuces sont à connaître afin de ne pas payer de frais bancaires trop importants. Au sein de la zone euro, il n'y a pas de frais supplémentaires pour les voyageurs. En revanche, la facture peut être salée dès lors que les achats sont effectués ailleurs en Europe et dans le monde. Des frais sont en effet facturés pour les retraits aux distributeurs automatiques bancaires (DAB) et pour les paiements par carte bancaire. Une commission proportionnelle au montant du retrait ou du paiement est prélevée, à laquelle peut s'ajouter une commission fixe. Quelques conseils pour limiter la facture. 

● Privilégier sa banque et les gros retraits

Selon le comparateur de tarifs bancaires Panorabanques, mieux vaut privilégier sa banque et les gros retraits lors de ses déplacements à l'étranger. Au sein de la zone euro, les retraits sont facturés comme en France: si les distributeurs appartiennent à votre banque, ils sont gratuits. En revanche, les retraits auprès d'une autre banque sont souvent sujets à des frais bancaires, au-delà de trois retraits par mois. Pour ne pas accumuler les frais, il est ainsi plus intéressant de limiter le nombre de retraits.

(...)

Sem comentários: