[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

sexta-feira, 14 de julho de 2017

L'EFSA se penche sur la sécurité des glutamates ajoutés aux aliments


Suite à sa réévaluation de l'acide glutamique et des glutamates utilisés comme additifs alimentaires, l'EFSA a établi un niveau de consommation sûr.  L'Autorité conclut que l'exposition alimentaire estimée à l'acide glutamique et aux glutamates est susceptible de dépasser non seulement ce niveau de sécurité, mais aussi des doses associées à des effets indésirables chez l'homme pour certains groupes de population. Sur cette base, les experts de l'EFSA recommandent de réviser les niveaux maximum autorisés pour ces additifs alimentaires.

L'acide glutamique est un acide aminé, un élément constitutif des protéines, généré naturellement chez l'homme et qu’on retrouve par exemple aussi dans les tomates, la sauce soja ou certains fromages. L'acide glutamique et ses sels (E 620-625), communément appelés glutamates, sont des additifs alimentaires autorisés dans l'Union européenne (UE). Ils sont ajoutés à un large éventail d'aliments pour accentuer leur goût en leur conférant une saveur salée ou un goût similaire à celui de la viande.

L'EFSA a réévalué la sécurité des glutamates utilisés comme additifs alimentaires et a calculé une dose journalière admissible de groupe (DJA) de 30 mg par kg de poids corporel par jour pour les six additifs de ce groupe. Ce niveau sans danger est basé sur la dose la plus élevée à laquelle les scientifiques n'ont observé aucun effet indésirable sur les animaux témoins dans les études de toxicité.

Protéger la santé des consommateurs

Le docteur Claude Lambré est membre du groupe scientifique de l'EFSA sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments ; il est également président du groupe de travail chargé de ces travaux de réévaluation et il nous explique: « D'après les preuves disponibles, nous estimons que la nouvelle DJA de groupe calculée pour l'acide glutamique et les glutamates protège adéquatement la santé des consommateurs car elle est inférieure aux doses associées à certains effets observés chez l'homme, tels que maux de tête, augmentation de la tension artérielle ou taux d'insuline accrus ».

À l'heure actuelle, il n'existe pas de niveau sûr de consommation (DJA) exprimé sous forme numérique pour l'acide glutamique et les glutamates utilisés comme additifs alimentaires dans l'UE.
 
(...)

Sem comentários: