[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quarta-feira, 12 de julho de 2017

Les médicaments contenant de la codéine ne seront désormais disponibles que sur ordonnance



Santé
LE MONDE
 

La ministre de la santé a pris un arrêté pour inscrire la codéine et d’autres dérivés de l’opium sur la liste des médicaments délivrés uniquement sur ordonnance.

La ministre de la santé, Agnès Buzyn, a pris un arrêté, mercredi 12 juillet, pour inscrire la codéine et d’autres dérivés de l’opium sur la liste des médicaments délivrés uniquement sur ordonnance, afin de « mettre un terme à des pratiques addictives dangereuses et potentiellement mortelles » liées à l’usage détourné de ces produits.

Jusqu’à présent, ces médicaments (des antalgiques et des sirops pour la toux) pouvaient être délivrés sans ordonnance s’ils contenaient une quantité de principe actif inférieure à un certain seuil.

Multiplication de cas depuis 2015

Dans une note publiée mardi, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) s’inquiétait du détournement opéré par les adolescents et les jeunes adultes, qui sont nombreux à utiliser ces produits pour composer un cocktail euphorisant, connu sous le nom de purple drank, qui fait planer.

« Repérées pour la première fois en 2013, des demandes suspectes de délivrance de codéinés, des cas d’abus, voire de dépendance, chez des adolescents et jeunes adultes ont continué de faire l’objet de signalements avec une multiplication de cas à partir de 2015 », souligne la synthèse de l’OFDT.
 
(...)

Sem comentários: