[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quarta-feira, 16 de agosto de 2017

Bruxelles hostile à l’idée britannique d’une union douanière temporaire

David Davis à Bruxelles,le 19 juin.
[Stephanie Lecocq/EPA]


Bruxelles refuse d’entamer les négociations sur la relation future entre l’UE et le Royaume-Uni tant que certaines questions clés,comme celle de la frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande,ne seront pas réglées.
______________________

Brexit:des négociateurs «déterminés»


Les négociations historiques qui permettront au Royaume-Uni de sortir de l’UE en 2019 ont démarré le 19 juin.Les deux parties se sont accordées sur le calendrier,la structure et les priorités des discussions.
______________________

Londres défend toutefois que les sujets de la frontière et des douanes ne peuvent être dissociées,et les a liés dans un document d’orientation publié le 15 août.

Le Royaume-Uni prévoit de quitter le marché unique et l’union douanière européenne lorsque le pays sortira de l’UE,en mars 2019,mais il souhaite toutefois prolonger provisoirement l’accord douanier,qui permet aux marchandises de circuler librement,a indiqué le ministère britannique chargé du Brexit.

Cela permettrait au pays d’avoir « une transition en douceur » susceptible de rassurer le monde économique tout en permettant au pays de mettre en place de nouveaux accords douaniers,a-t-il ajouté.
(...)
Langues:English|Deutsch

Sem comentários: