[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

sexta-feira, 18 de agosto de 2017

Peut-on être “accro” à des aliments ?

 
Par 
Peut-on être “accro” à des aliments ?
À cause du «circuit de la récompense», la nourriture peut être addictive selon plusieurs enquêtes - à condition que l’on accepte une définition large de la dépendance.

Dans les aliments dont beaucoup se reconnaissent «accro», bien souvent le sucre est présent. 
164477435/Elnur - stock.adobe.com

Addict à notre nourriture? Ce n’est pas si absurde. Des expérimentations scientifiques ont montré que ce qui contient du sucre, du gras et du sel a un fort potentiel addictif. Les grandes entreprises de l’industrie agroalimentaire qui usent et abusent de ces ingrédients l’ont bien compris. 

Mais de quoi parle-t-on, exactement? On peut voir dans cette dépendance à un ou plusieurs aliments un trouble du comportement qui nous fait perdre le contrôle de la consommation d’un produit. Et de ce point de vue-là, côté alimentation, il semble que bon nombre d’entre nous soient tombés dans le piège…

«Accro» au sucre?

«En transposant les critères généraux d’addiction à l’alimentation, 5 à 10 % de la population de poids normal présente des comportements addictifs vis-à-vis de la nourriture, selon le neuroscientifique Serge Ahmed, dans le dernier dossier du magazine Science&Santé (Inserm). Cette proportion augmente avec l’indice de masse corporelle pour atteindre 40 % chez les obèses.»

Or, dans les aliments dont beaucoup se reconnaissent «accro», bien souvent le sucre est présent. Serge Ahmed s’est donc lancé dans des expérimentations visant à tester son potentiel addictif. En proposant à des souris soumises à des tests de choisir entre une boisson sucrée et une injection de cocaïne. Et qu’ont-elles préféré? La boisson sucrée, plus de huit fois sur dix!

Le circuit de la récompense

(...)

Sem comentários: