[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

terça-feira, 26 de setembro de 2017

Internet: 7,5 millions de Français privés d'une connexion de qualité


Économie  »  Consommation

Par  Le figaro.fr
Internet : 7,5 millions de Français privés d'une connexion de qualité

Le déploiement de la fibre optique dans l'ensemble du pays creuse les inégalités et renchérit les tarifs en vigueur, selon une étude de l'UFC-Que choisir, qui anticipe un échec du plan «France Très Haut débit» du gouvernement.

Le gouvernement a lancé en 2013 un plan Très haut débit qui représente un investissement de 20 milliards d'euros jusqu'en 2020.
Hadrian/Shutterstock

C'est l'un des chantiers prioritaires du gouvernement: le déploiement massif sur le territoire de l'Internet très haut débit. Un chantier qui n'a pas que des avantages, si l'on en croit l'étude que publie l'UFC-Que Choisir ce mardi. Le principal tort de ce déploiement? Il laisse de côté une part croissante du territoire français et les modalités de sa mise en oeuvre risquent de renchérir fortement les abonnements... L'association de consommateurs dénonce ainsi une fracture numérique grandissante: 11,1% des consommateurs sont désormais «inéligibles à un Internet de qualité», c'est-à-dire un débit supérieur à 3 mégabits par seconde (Mbit/s). Cela représente 7,5 millions de personnes privées de connexion digne de ce nom, souligne l'association. 

Où se situent ces consommateurs? Majoritairement dans les zones rurales. Or, le déploiement de l'Internet très haut débit concerne en premier lieu les zones très denses! «Le meilleur du très haut débit est accessible pour moins de 1 % des habitants en Creuse ou en Dordogne, alors qu'il l'est pour plus de 90 % des habitants à Paris ou dans les Hauts-de-Seine», précise l'association, en ajoutant que cette fracture n'est pas près de se résorber et que le plan «France Très Haut débit», qui promet une couverture totale du territoire pour 2022, ne sera pas tenu et ses objectifs atteints seulement en 2035, au rythme actuel des déploiements...
(...)

Sem comentários: