[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

terça-feira, 5 de setembro de 2017

La baisse des prix du carburant se confirme

"Le Figaro", 05.set.2017

Super sans plomb et gazole continuent à reculer légèrement en cette période de rentrée. Une bonne nouvelle pour le consommateur à l'heure où le portefeuille a tendance à être sollicité.
En cette rentrée, les prix des carburants à la pompe confirment leur léger mouvement de repli. Selon les données transmises lundi par l'Union française des industries pétrolières (Ufip), le super sans plomb 95 s'est élevé en moyenne à 1,3388 euro le litre contre 1,3399 euro la semaine précédente. De son côté, le gazole a reculé à 1,1893 euro contre 1,1938 euro la semaine précédente. Ces mouvements ont été obtenus tandis que le baril de brent à Londres a légèrement grimpé à 52,03 dollars contre 51,85 dollars quelques jours plus tôt. En revanche, le brent a baissé en euros, de l'ordre de 33 centimes par baril.
Il est évidemment trop tôt pour dire si cette légère baisse des prix des carburants va se pérenniser. En attendant, c'est toujours cela de pris pour le consommateur en cette période de rentrée, dans un contexte d'augmentation des achats. Quoi qu'il en soit, depuis le début de l'année, le baril confirme qu'il est désormais solidement installé au-dessus de la barre des 50 dollars.

L'ouragan Harvey pénalise le fonctionnement des raffineries

Dans l'actualité pétrolière, dans sa communication hebdomadaire, l'Ufip insiste sur l'augmentation des prix des carburants aux États-Unis dans le sillage de la tempête Harvey. Un focus est mis également sur les pluies qui ont provoqué l'arrêt de raffineries et de pipelines transportant des produits raffinés depuis le Texas vers le nord et l'est du pays. C'est ainsi que des cargos de produits raffinés ont été envoyés d'Europe vers les États-Unis. Sur le plan statistique, le Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur six routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.), a clôturé à 737 points en fin de semaine dernière, à son plus haut depuis cinq mois, contre 521 points sept jours auparavant.
S'agissant de l'Hexagone, l'Ufip note qu'après une croissance de 10,9 % en juillet, le marché automobile français a à nouveau progressé au mois d'août de 9,42% par rapport à la même période de 2016, confortant la croissance observée depuis le début de l'année, selon des statistiques publiées en fin de semaine dernière.

Sem comentários: