[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quinta-feira, 28 de setembro de 2017

Pourquoi la lutte contre l’antiobiorésistance intéresse si peu les fonds d’investissement?





La lutte contre la résistance aux antibiotiques est avant tout « une approche très gouvernementale, avec des programmes de développement nationaux dans une optique de santé publique et non pas d'un retour sur investissement », juge Martial Descoustures chez Invest Securities, société d'ingénierie financière au service des entreprises.
[Sherry Yates Young/Shutterstock]
Dix millions de morts par an en 2050, des coûts astronomiques craints par les systèmes de santé (2% à 3,5% du PIB mondial) sur la même période… La résistance aux antibiotiques est une vraie bombe à retardement. Elle suscite une inquiétude profonde aux sommets des États. L’ONU a décidé de prendre le problème à bras-le-corps en réunissant les chefs d’État à l’automne 2016 pour trouver des solutions. Quelques mois plus tôt, David Cameron, alors Premier ministre britannique, poussait un cri d’alarme lors du G7.

Quelques levées de fonds de plus de 10 millions d’euros

Pour autant, les labos pharmaceutiques sont encore peu investis dans la recherche de solutions contre la multiplication de ces super-bactéries résistantes. Allergan, MSD (Merck & Co), GSK et Pfizer développent à eux quatre seulement cinq nouveaux antibiotiques sur les 41 en phase clinique.

Les biotechs travaillant dans la lutte contre la résistance microbienne se sont quant à elles multipliées ces dernières années. Elles jouissent de l’arrivée des premiers investissements significatifs émanant du capital-risque dans le domaine. Cette année, Britain’s Destiny Pharma a levé plus de 19 millions d’euros en Bourse, dont une partie auprès de Rosetta Capital, pour développer notamment un médicament prévenant la résistance aux antibiotiques après une opération chirurgicale.

Aux États-Unis, VenatoRx Pharmaceuticals a collecté 42 millions de dollars. Les Français ne sont pas en reste avec Eligo Bioscience qui vient de recueillir ce mardi 26 septembre 20 millions de dollars auprès du fonds américain Khosla Ventures.
(...)

Sem comentários: