[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

segunda-feira, 11 de setembro de 2017

Une entreprise sur deux touchée par l'illettrisme et tout le monde (ou presque) s'en fout


Économie  »  Conjoncture

Par  Marc Landré


INFO LE FIGARO - Un sondage inédit, réalisé par CSA Research pour le compte de la délégation interministérielle à la langue française pour la cohésion sociale, indique que ce phénomène touchant 1,5 million de personnes en emploi est sous-estimé et que les correctifs font défaut. Un scandale, surtout à l'ère de la révolution numérique.


Nadia, 45 ans, illettrée: “On peut s’en sortir si on le veut …


Trente ans après avoir quitté l’école, Nadia a decidé de réaprendre a lire …


Un scandale, une honte, un fléau... L'illettrisme, néologisme inventé en 1981 par ATD Quart-Monde pour qualifier les personnes qui ont été scolarisées en France mais n'ont pas une maîtrise suffisante de la lecture, de l'écriture et du calcul pour être autonomes dans la vie, est plus répandu qu'on ne le croit. Et ce, bien que l'illettrisme ait été érigé en grande cause nationale en 2013. Les rares chiffres disponibles, qui remontent au début de la décennie et sont tirés de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme, permettent de simplement effleurer l'ampleur du phénomène: 7% des Français de 15 à 65 ans concernés, soit 2,5 millions de personnes dont 1,5 a un emploi; 10% dans l'agroalimentaire, 8% dans l'agriculture et l'industrie, 5% dans le commerce; 9% des hommes, 6% des femmes et 10% des chômeurs; 53% ont plus de 45 ans et 4% entre 18-25 ans; 90% ne vivent pas dans les quartiers ciblés par la politique de la ville mais en zone rurale...

La question, dérangeante et cruciale, du poids de l'illettrisme en entreprise n'avait jusqu'alors jamais été vraiment posée. En tout cas jusqu'à ce que Thierry Lepaon, l'ex-secrétaire général de la CGT nommé à l'automne 2016 par Manuel Valls délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale, engagé depuis plus de 20 ans dans la lutte contre l'illettrisme, commande une étude au pôle Society de CSA Research pour tenter de mesurer «la perception de l'illettrisme dans le monde du travail». Et ses résultats, que Le Figaro dévoile en exclusivité, font littéralement froid dans le dos et démontrent que l'objectif public de diviser par deux le taux d'illettrisme en France (soit 3,5% en 2025) est loin d'être gagné. «Le phénomène de l'illettrisme a longtemps été ignoré ou occulté», explique dans un entretien au Figaro Thierry Lepaon. Voici les 15 chiffres les plus marquants de la première enquête réalisée sur l'illettrisme dans le travail.

(...)

Sem comentários: