[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

terça-feira, 3 de outubro de 2017

Coup de semonce contre l’inefficacité de l’homéopathie

Par 
Les Académies des sciences européennes dénoncent des privilèges réglementaires.

L’homéopathie bénéficie d’une grande popularité en France.
 Patrick Guigueno/MAXPPP


Sur le plan scientifique, l’affaire est réglée depuis belle lurette: un produit homéopathique ne vaut pas plus qu’un médicament placebo (faux médicament). Ce qui n’est pas franchement étonnant puisque «les revendications scientifiques de l’homéopathie ne sont pas plausibles et sont incompatibles avec les concepts établis de la chimie et de la physique», précise dans une déclaration d’une douzaine de pages le Conseil scientifique des Académies des sciences européennes (Easac), regroupant 27 pays, dont la France.
«Chaque cas pour lequel une efficacité clinique d’un produit homéopathique a été revendiquée peut s’expliquer par l’effet placebo, une mauvaise conception de l’étude, des variations aléatoires (...)»
L’Easac
Quant aux études publiées, le jugement de l’Easac est parfaitement clair: «En se fondant sur une analyse approfondie des résultats disponibles, l’analyse révèle que chaque cas pour lequel une efficacité clinique d’un produit homéopathique a été revendiquée peut s’expliquer par l’effet placebo, une mauvaise conception de l’étude, des variations aléatoires, une régression des résultats vers la moyenne ou un biais de publication.»
(...)

Sem comentários: