[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

terça-feira, 3 de outubro de 2017

La e-cigarette sous-estimée dans la lutte anti-tabac



Par  Cécile Thibert
La e-cigarette sous-estimée dans la lutte anti-tabac

Lundi a eu lieu le premier Sommet de la vape, au cours duquel des professionnels de santé ont réaffirmé l'importance de la cigarette électronique dans les stratégies de sevrage tabagique.

En France, entre 1,1 et 1,9 million de personnes utiliseraient quotidiennement la cigarette électronique, dont 67 % dans le but d'arrêter ou de réduire la consommation de tabac.
JOE RAEDLE/AFP


«Un outil pour sortir du tabagisme». C'est ainsi que Pierre Rouzaud, toxicologue et président de l'association Tabac & Liberté , a qualifié la cigarette électronique lors de son intervention au premier Sommet de la vape qui s'est déroulé lundi à Paris, après avoir rappelé que le tabac tue toujours 78 000 fumeurs chaque année en France. Cet évènement indépendant et entièrement financé par des internautes ralliés à la cause, a réuni plus de 200 scientifiques, associations, autorités de santé et «vapoteurs». L'occasion de faire le point sur les dernières données scientifiques disponibles, en réaffirmant le rôle positif de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique.

«Certes, nous ne savons pas tout de la cigarette électronique. Mais on sait qu'elle est beaucoup moins nocive que la cigarette», rappelle le Dr William Lowenstein, médecin spécialisé dans les addictions à Paris et président de l'association SOS Addictions. En mai 2013, un rapport très complet de l'Office Français de Prévention du Tabagisme indiquait que «l'e-cigarette, bien fabriquée et bien utilisée est en elle-même un produit qui présente des dangers infiniment moindre que la cigarette», mais soulignait néanmoins que «les dangers ne sont pas totalement absents». L'e-cigarette peut fortement participer au maintien de la dépendance à la nicotine.
 
(...)

Sem comentários: