[ Diretor: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano XII

segunda-feira, 30 de outubro de 2017

Le bio: une longue série de bienfaits pour la santé





Alors que la France débat actuellement de son système alimentaire et de sa nécessaire évolution, cette étude arrive à point nommé. Réalisée par des chercheurs d’universités danoise, suédoise, polonaise et française, elle est basée sur 280 travaux internationaux et compare les effets sur la santé de l’alimentation bio par rapport à une alimentation conventionnelle.
_______________________

La France a de la marge dans la réduction des pesticides

En France, l’usage des pesticides pourrait être réduit de 30% sans affecter les rendements ou la rentabilité des exploitations, révèle une étude publiée lundi 27 février dans la revue Nature Plants. Un article de notre partenaire, le Journal de l’Environnement.
_______________________ 

Moins d’eczéma, d’hypertension, d’obésité

Une première série de conclusions est tirée des études, encore trop rares et trop limitées, qui ont été menées sur l’homme. À commencer par une réduction du risque d’eczéma chez l’enfant lors d’une consommation exclusive de produits laitiers biologiques pendant la grossesse et l’enfance. Le risque de pré-éclampsie (maladie fréquente pendant la grossesse, qui se manifeste par une hypertension artérielle) pendant la grossesse diminue aussi, dans le cas d’une consommation fréquente de légumes bio.

Moins d’obésité et de maladies chroniques

Les chercheurs observent une baisse de 31% de l’obésité chez les gros consommateurs de produits bio par rapport aux petits. Quant aux maladies chroniques, l’incidence est plus faible pour l’hypertension, le diabète de type 2, l’hypercholestérolémie, les maladies cardiovasculaires (chez les hommes) et le lymphome non hodgkinien (un cancer du sang).

Les chercheurs précisent toutefois que ces conclusions sont à nuancer, dans la mesure où les consommateurs de produits bio ont tendance à manger moins de viande, davantage de légumes, de fruits et d’aliments complets et à avoir des modes de vie plus sains.

Un impact sur les cellules et le développement
 
(...)

Sem comentários: