[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

terça-feira, 24 de outubro de 2017

Le test d'un nouveau fil d'actualité Facebook inquiète sites d'information et entreprises


  Par  Elsa Trujillo

Facebook teste dans six pays la séparation en deux fils distincts des publications d'amis et des publicités d'un côté et les posts de médias, d'associations ou d'entreprises de l'autre. Conséquence: la visibilité gratuite des pages est en péril.

Le test de Facebook a fait drastiquement chuter le trafic des sites des pays concernés.
Dado Ruvic/REUTERS

Facebook teste actuellement une fonctionnalité à même d'être hautement préjudiciable pour les créateurs de contenus en ligne. L'entreprise expérimente dans six pays (Sri Lanka, Bolivie, Slovaquie, Serbie, Guatemala et Cambodge) une nouvelle formule dans laquelle il divise son fil d'actualité en deux. D'un côté, les publications de vos amis, les publicités et les posts sponsorisés. De l'autre, les posts envoyés par des sites d'information, des pages d'entreprises, d'association et les contenus natifs comme des vidéos non sponsorisées par exemple.

En Slovaquie, le changement s'est rapidement traduit par une baisse conséquente des interactions avec les médias du pays, selon Filip Struharik, un journaliste slovaque qui a, le premier, repéré ce test. Moins exposés à ces contenus, les utilisateurs de Facebook étaient de fait moins enclins à les «liker», les commenter ou les partager. «La portée de plusieurs pages Facebook a chuté entre jeudi et vendredi derniers de deux tiers par rapport aux jours précédents», indique-t-il. D'après lui, les pages Facebook des soixante principaux médias slovaques ont généré quatre fois moins d'interactions depuis le début du test. Le cabinet d'analyses Crowdtangle, racheté par Facebook en novembre 2016, fait valoir des résultats similaires au Cambodge et au Guatemala.

Dépendance au réseau

(...)

Sem comentários: