[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

quinta-feira, 16 de novembro de 2017

Ces astuces pour éviter aux seniors de chuter dans leur logement



Par


FOCUS - Près de 20.000 décès sont recensés, chaque année, à la suite d’accidents domestiques. Environ 70% des cas concernent des personnes âgées de plus de 75 ans. Tour d’horizon des conseils et des solutions pour assurer leur sécurité.

Crédits photo: frankie´s


Chaque année, près de 20.000 décès sont recensés à la suite d’accidents domestiques, soit près de six fois plus que ceux causés sur les routes. «Près de 70% d’entre eux concernent des personnes âgées de plus de 75 ans», précise Alain Bosetti, président du Salon des services à la personne qui se tient Porte de Versailles (XVe arrondissement de Paris) depuis mardi.

 
Les habitations ne sont pas toujours adaptées à cette catégorie de population. Cuisines, séjours, chambres et surtout salles de bain sont les pièces les plus dangereuses à l’intérieur des habitations. Des travaux d’aménagement ou d’adaptation sont la plupart du temps nécessaires pour améliorer le confort et la sécurité de personnes qui «veulent vieillir chez elles», dixit Alain Bosetti.

C’est là qu’intervient généralement un ergothérapeute. Son rôle? Analyser vos difficultés, votre environnement pour déterminer les aménagements dont vous aurez besoin. «80% des chutes se produisent dans la salle de bains», explique Anaïs Lagougine, ergothérapeuthe chez Soliha Yvelines, une association qui accompagne les particuliers dans leurs travaux d’aménagement. La raison? Les personnes âgées connaissent des difficultés à enjamber leur baignoire. 

• Votre salle de bains
 
Vous pouvez envisager de transformer les baignoires en espace douche avec l’installation de matériels d’équipements tels que des barres d’appui, des sièges de douche ou encore des pare-douches, ces panneaux utilisés autour d’un bac de douche (ou d’une baignoire) pour éviter les projections d’eau sur le sol. Réaménager votre salle de bains coûterait au moins 5000 euros, selon Soliha. Un coût qui n’est pas toujours à la portée de tous. «Selon que vous soyez propriétaires ou locataires, vous pouvez bénéficier, de la part de l’État, d’une aide financière comprise entre 35% et 50% du montant des travaux, en fonction des plafonds prévus par l’Agence nationale de l’habitat. Les locataires doivent obtenir l’accord de leur bailleur avant de pouvoir réaliser ces travaux. La plupart du temps, les propriétaires donnent leur accord aux locataires mais refusent de les financer», explique Anaïs Lagougine.

• Un bon éclairage
(...)

Sem comentários: