[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

terça-feira, 5 de dezembro de 2017

Gaz, électricité: les consommateurs peuvent faire jouer la concurrence


Économie  »  Entreprises

Par  Domitille Arrivet
Gaz, électricité : les consommateurs peuvent faire jouer la concurrence
Dix ans après la libéralisation, la concurrence s'organise. L'opérateur historique EDF perd 100.000 clients par mois.
En dépit de l'opportunité de choisir un autre fournisseur qu'EDF ou Engie, peu de consommateurs s'y étaient risqués jusqu'à l'été
by-studio busse yankushev/by-studio stock.adobe.com
«Avec presque 17 % de parts de marché pour les opérateurs alternatifs de l'électricité pour les particuliers, on a franchi un cap significatif», se félicite la Commission de régulation de l'énergie (CRE), chargée de mettre en œuvre la libéralisation du marché imposée par Bruxelles. Il était temps. Depuis dix ans, le marché de l'électricité et du gaz est ouvert à la concurrence. Mais en dépit de l'opportunité de choisir un autre fournisseur qu'EDF ou Engie, peu de consommateurs s'y étaient risqués jusqu'à l'été.

Sur les six derniers mois, tout a changé: 100.000 clients ont quitté chaque mois EDF pour rallier un des nouveaux acteurs de l'électricité, dont le pionnier, Direct Énergie, qui tient la pole position. Pour le gaz, les fournisseurs alternatifs détiennent plus du quart du marché.
Les opérateurs historiques ne sont plus en situation de monopole, mais restent protégés par le tarif réglementé
Les opérateurs historiques ne sont plus en situation de monopole, mais restent protégés par le tarif réglementé. Ils n'ont donc fait qu'un très discret battage auprès de leurs clients pour les informer de leur liberté d'aller voir ailleurs.

Preuve ...

Cet article est réservé aux abonnés. 85% reste à lire

(...)

Sem comentários: