[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

segunda-feira, 4 de dezembro de 2017

Peut-on tout faire en matière de décorations de Noël ?

Par

FOCUS - En matière de décorations la règle est simple: mieux vaut prévenir vos voisins avant d’installer vos guirlandes. Et surtout attention à la facture d’électricité à l’arrivée.

Crédits photo: Hannamariah

Du Grand-Quevilly en Normandie à Colmar en Alsace, la saison des décorations de Noël est lancée! Et elle ne bat plus seulement dans les rues des villes et chez les commerçants, mais aussi chez les particuliers de plus en plus tentés de décorer leurs jardins ou balcons. Les Américains et les Allemands sont depuis bien longtemps adeptes de ces décorations de Noël, ils ne sont plus les seuls. En France aussi, des kilomètres de guirlandes, des faisceaux clignotants, des lampions colorés vont bientôt commencer à illuminer maisons et jardins pour le plus grand bonheur des petits et grands.

Trêve des confiseurs

Vous pouvez laisser aller votre imagination. «Dans l’habitat individuel, chacun peut décorer son logement à son goût, sauf mention contraire dans le règlement de votre lotissement, indique David Rodrigues, juriste auprès de la CLCV (Confédération du logement et du cadre de vie). En revanche, en appartement, on ne peut pas accrocher de Père Noël ou de traîneau à son balcon, car, théoriquement, cela peut être assimilé à une modification de façade. Pour autant, je n’ai jamais rencontré ce cas: c’est aussi la trêve des confiseurs pour le règlement de copropriété!» 

Par précaution, mieux vaut prévenir vos voisins et éteindre vos décorations, surtout si elles sont clignotantes la nuit, pour ne pas les déranger. Cela sera également profitable à votre porte-monnaie.

Veillez aussi à la sécurité des équipements

(...)

Sem comentários: