[ Diretor: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano XII

terça-feira, 2 de janeiro de 2018

2018, une année clé pour l'intelligence artificielle

 
Tech & Web

 

La ou les intelligence(s) artificielle(s) vont être un des grands thèmes de l'année, avec un premier rendez-vous clé au plus grand salon mondial de l'électronique, le CES de Las Vegas.

 La portée de l'intelligence artificielle va dépasser de loin de monde des nouvelles technologies.
143867856/pixtumz88 - stock.adobe.com


Cette année, il sera encore plus difficile d'échapper aux intelligences artificielles que l'année dernière. Non pas parce qu'elles s'apprêtent à conquérir le monde comme dans un film de science-fiction, mais parce qu'elles sont un des thèmes principaux qui animeront l'actualité, avec une portée qui dépasse de loin de monde des nouvelles technologies. 

«Cette fois, nous entrons réellement dans l'ère de l'objet connecté immédiatement utilisable, sans avoir besoin d'apprentissage».
Jean-Laurent Poitou, responsable monde, en charge des technologies chez Accenture
Le premier rendez-vous de l'année pour l'électronique grand public  (Le Consumer Electronic Show, CES à Las Vegas) se tient la semaine du 8 janvier à Las Vegas. À n'en pas douter, l'intelligence artificielle (IA) sera un des principaux thèmes de débat. «L'utilisation d'IA dans des objets connectés marque l'avènement de solutions Intuitives. Cette fois nous entrons réellement dans l'ère de l'objet connecté immédiatement utilisable, sans avoir besoin d'apprentissage», souligne Jean-Laurent Poitou, responsable monde, en charge des technologies chez Accenture. Non seulement le consommateur n'a plus besoin d'une base d'apprentissage pour comprendre comment utiliser l'objet, mais au contraire, c'est même l'objet qui se fait apprenant pour s'adapter aux usages de ceux ou celles qui l'utilisent. Cet aspect, pour pratique qu'il soit, n'en pose pas moins des questions en termes de sécurisation des données, respect de la vie privée...
(...)

Sem comentários: