[ Director: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano X

sexta-feira, 12 de janeiro de 2018

Deux ONG portent plainte contre Samsung pour pratiques trompeuses


Tech & Web

Par  Le figaro.fr
 
Deux ONG portent plainte contre Samsung pour pratiques trompeuses
Deux associations ont annoncé qu'elles déposaient une plainte jeudi à Paris contre Samsung et sa filiale française pour pratiques commerciales trompeuses, dénonçant «des violations des droits humains» dans les usines chinoises du géant de l'électronique sud-coréen.
-/AFP

Samsung à nouveau face à la justice? Quatre ans après une plainte classée sans suite, les associations de protection et défense des victimes de crimes économiques Sherpa et Peuples Solidaires s'attaquent une nouvelle fois au géant coréen de l'électronique. Une plainte va être déposée ce matin par les deux ONG auprès du tribunal de grande instance de Paris, pour «pratiques commerciales trompeuses». Cette action, qui s'inscrit dans l'esprit de la loi française de mars 2017 sur le devoir de vigilance des grandes sociétés à l'égard des droits humains et de l'environnement, vise Samsung Monde, domiciliée en Corée du Sud, et sa filiale française Samsung Electronics France (SEF).

Les conditions de travail pointées du doigt

Les deux ONG accusent le groupe de continuer à violer les droits fondamentaux de ses salariés dans ses usines de Chine et de Corée du Sud, notamment en matière de conditions de travail, en contradiction avec les engagements éthiques dont le groupe a fait un argument commercial. «Nous avons recueilli de nouveaux éléments à charge», confie au Parisien Marie-Laure Guislain, responsable du contentieux de Sherpa, qui s'appuie sur des enquêtes de China Labor Watch (CLW), une ONG chinoise. Celles-ci mettent en lumière le recours au travail de jeunes de moins de 16 ans, des horaires abusifs, des conditions de travail «incompatibles avec la dignité humaine», dans des usines où sont fabriqués des produits exportés en France, en particulier des smartphones. «Les salariés sont fréquemment contraints d'effectuer des tâches dangereuses sans protection adéquate», souligne ce document de près de 40 pages, qui fait aussi état de cas d'empoisonnement au benzène et au méthanol.

Samsung se défend

(...)

Sem comentários: