[ Diretor: Mário Frota [ Coordenador Editorial: José Carlos Fernandes Pereira [ Fundado em 30-11-1999 [ Edição III [ Ano XII

sexta-feira, 5 de janeiro de 2018

Maigrir rapidement avec le régime soupe aux choux: le vrai du faux

Par Ophélie Ostermann
 04 janvier 2018
Les promesses de la méthode ? Moins 3 à 7 kilos en une semaine et un organisme nettoyé. Info ou intox ? Notre experte démêle le vrai du faux.
Le régime soupe aux choux, info ou intox ?
Comme à chaque fin d'année, vous avez dignement terminé 2017 avec une orgie gastronomique. Alors en ce début 2018, corps et esprit sont à la diète. Et plus particulièrement à la monodiète, comprenez la consommation d'un seul aliment. D'une part pour éradiquer la bûche 100% crème au beurre et les (trop) nombreux verres d'alcool qui pèsent encore, d'autre part pour faire la paix avec nos estomac et foie, si sollicités en décembre.

Il en est une qui compte parmi les plus célèbres et plus anciennes : le régime soupe aux choux. Datant des années 1980, la méthode continue de convaincre les plus pressé(e)s, en assurant une perte de 3 à 7 kilos en une semaine. Malin ou dangereux ? Le point sur l'affaire avec Anaïs Lala, diététicienne nutritionniste.
Le régime soupe aux choux, quèsaco ?
Le principe est simple : se nourrir presque uniquement de liquide durant une semaine, en ingurgitant la susdite soupe, matin, midi et soir. Au menu ? Du chou bien sûr, des oignons, des tomates, des poivrons, des carottes, du céleri et diverses épices pour assaisonner. La cure dure en moyenne entre trois et sept jours. Pendant cette période, on intègre progressivement à son repas des fruits et légumes puis un peu de viande, bœuf ou volaille.

100% efficace ?

La méthode fait indéniablement perdre du poids. Et heureusement nous direz-vous. Le régime consiste tout de même à supprimer toute source de calories, matières grasses, féculents, produits sucrés, et à «vivre chou» pendant une semaine. Sauf que. «Ce régime fonctionne sur une semaine mais n'est absolument pas pérenne», met en garde la diététicienne nutritionniste, Anaïs Lala. Le poids sera effectivement repris, parfois même avec un petit bonus, et ce pour deux raisons : «D'abord parce que ce régime n'assure presque aucun apport en protéines. Pour satisfaire ses besoins, le corps puisera dans les muscles, qui fondront. Dès la reprise de l'alimentation, on reprendra de la masse musculaire et donc du poids. Ensuite, parce que la méthode ne demande pas de modifier ses habitudes alimentaires. Si elles étaient mauvaises avant d'adapter la méthode, elles le resteront et ne participeront pas au processus d'amincissement», précise la professionnelle.

(...)

Sem comentários: